Wandpark Kanton Réiden

En parallèle des centrales hydroélectriques et éoliennes en service, Soler développe actuellement d’autres projets de parcs éoliens, dont les sites sont sélectionnés avec soin. Des études de potentiel et de faisabilité sont présentées aux citoyens ainsi qu’aux responsables communaux, tandis que des études plus approfondies portant sur l’environnement et les vents seront menées à l’échelle régionale et locale avant que les procédures d’autorisation, la construction et la mise en service ne soient planifiées. Soler met l’accent sur le respect des limites nationales en matière de bruit et d’ombre portée ainsi que sur le respect de l’environnement. L’entreprise réalise des projets de parcs éoliens partenariaux. Cela signifie qu’elle est régulièrement en contact avec les responsables communaux et les citoyens des communes concernées pendant le développement, la construction et, plus tard la mise en service des parcs. Cette approche participative permet également aux citoyens de participer au capital des sociétés des différents parcs éoliens.

Ensemble avec le syndicat « De Réidener Kanton », Soler a initié le projet « Wandpark Kanton Réiden » : six centrales éoliennes dans trois communes du canton « Réiden », le projet a été présenté fin février et début mars lors de réunions d’information destinées aux habitants.

Dans le cadre de ce projet, Soler a mené des études de faisabilité dans les dix communes du canton. Des zones tampons ont été définies autour des territoires habités, les excluant ainsi du projet d’installation d’éoliennes. Cette démarche a permis de retenir des emplacements dans les trois communes de Redange/Attert, Ell et Rambrouch.

Les six éoliennes représentent une puissance totale de 18 MW. La production énergétique estimée par an s‘élève à 37,8 millions de kWh. Ceci correspond à la consommation moyenne annuelle de 8.400 ménages (soit approximativement 33.600 personnes) et permet de réaliser une économie d’environ 24.600 tonnes de CO2 par an.

L’énergie éolienne est un outil majeur pour atteindre les objectifs européens pour 2020. Au Luxembourg, pour respecter ces objectifs, 11 % de la consommation électrique finale doit être issue d’énergies renouvelables. Le développement de nouveaux projets permet de garantir à l’avenir l’expansion d’une alimentation électrique durable et écologique au Luxembourg.

Retour